Comment et pourquoi se lancer sur les réseaux sociaux 

Lorsque vient le temps de lancer son projet, produit ou service, on ne sait plus où donner de la tête! Il y a tellement à faire, surtout au niveau du marketing. Est-ce qu’on devrait ouvrir un compte TikTok? Une page Facebook? Et quelles sont les bonnes pratiques?

Nous avons demandé à Myriam Forest, consultante et formatrice en marketing web de nous en parler. Voici ce qu’elle avait à dire sur le sujet!

Pourquoi inclure les réseaux sociaux dans sa stratégie marketing web

Votre stratégie de marketing web peut inclure la présence de votre entreprise sur plusieurs canaux,  comme les réseaux et médias sociaux, mais aussi sur un site web ou en utilisant le marketing par courriel.

Il est conseillé d’avoir une bonne stratégie de marketing numérique de type 360 degrés, en étant présent sur tous les canaux., chacun ayant ses avantages et permettant d’atteindre des objectifs distincts.

De plus, ces différents outils interagissent entre eux. Eh oui, les réseaux sociaux, ça ne vit pas en vase clos! Normalement, on voudra les utiliser afin de diriger le trafic vers notre site web ou encore pour garder le contact avec des clients potentiels ou existants.

Mais, lorsqu’on débute, il peut être difficile de se lancer partout en même temps. On voudra donc faire des choix et prioriser certaines actions pour commencer. En ce sens, les réseaux sociaux peuvent donc servir de bonne porte d’entrée.

Une bonne première étape

C’est une bonne première étape, notamment, parce qu’ils sont relativement simples d’utilisation et gratuits. On peut facilement créer son profil en ligne, sans avoir à débourser pour accéder à l’outil. Vous allez tout de suite être en communication directe avec votre public cible. Cela veut dire que vous allez être en mesure de tester votre idée de produit ou de service en obtenant de la rétroaction presque immédiate de la part du marché.

Quelles plateformes choisir?

Facebook, Instagram, Tik Tok, LinkedIn, Twitter, Pinterest… Il y a du choix! De nouvelles plateformes font régulièrement leur apparition, certaines deviennent très populaires, d’autres sont délaissées.

À moins d’avoir un gros budget qui vous permet d’engager des ressources pour gérer vos communautés en ligne et pour créer du contenu de qualité, vous allez devoir faire des choix. Vous ne pouvez pas être partout! Votre temps est important et les réseaux sociaux peuvent être chronophages.

Alors, on fait quoi? On vous suggère de sélectionner entre une et trois plateformes, au maximum. Ainsi, vous serez en mesure d’y accorder le temps voulu. Tel que le veut l’adage, on privilégie la qualité sur la quantité.

Ensuite, considérez les trois éléments suivants lors de votre sélection.

  • Le persona

Il s’agit ici de votre client cible, votre client idéal. Pour le rejoindre, vous voulez être là où il est!

La meilleure technique pour l’identifier et le comprendre? Vous mettre à sa place, dans ses chaussures. Quelle plateforme utilise-t-il? À quel moment? Et pourquoi?

En cas de doute, faites des tests! Vous pourriez être surpris des résultats.

Finalement, lorsque l’on parle de persona, on peut décider d’aller plus loin et de viser un autre groupe de personnes que nos clients. Par exemple, on pourrait tenter de rejoindre des anges financiers pour leur donner une raison de croire et d’investir en notre projet. Ou encore, créer des liens avec des collègues de notre industrie pour bâtir éventuellement des partenariats.

  • Vos objectifs

Le deuxième élément concerne les objectifs que vous vous êtes fixés. Que souhaitez-vous atteindre comme résultat?

Est-ce que vous voulez faire passer vos clients potentiels à l’action et vendre? Souhaitez-vous partager votre culture d’entreprise? Devez-vous fournir de l’information à une communauté? Cherchez-vous à créer des liens entre les membres d’un groupe?

Certaines plateformes se prêtent mieux à l’atteinte de certains objectifs, il est donc essentiel de bien s’informer pour faire les bons choix

  • Vous 

Le dernier élément c’est vous, ou plutôt, votre entreprise. C’est un élément clé, mais, malheureusement, souvent négligé.

Il faut prendre en compte votre aisance, ou à l’inverse, votre dédain, envers les plateformes.  Si vous n’êtes pas à l’aise avec un outil ou un type de média, cela va paraître et pourrait vous nuire. Alors que si vous avez du plaisir et qu’aller sur Instagram, par exemple, est facile et naturel, ce sera plus facile de conserver votre présence sur ce réseau social dans le temps.

Quelles sont les meilleures pratiques à adopter?

Il faut éviter de tomber dans le piège classique : faire trop d’autopromotion! À la base, il est important de se rappeler que les réseaux sociaux ne sont pas faits pour vendre, mais bien pour créer un lien de dialogue avec votre clientèle.

Types de contenus

Pour vous aider à mieux pondérer vos types de contenus, on vous suggère de balancer celui-ci en vous assurant de respecter ces trois thèmes dans les proportions suivantes :

1/3 promotions

Lorsque c’est fait avec modération, c’est tout à fait correct de faire la promotion de vos produits et services. Simplement vous assurez que ce n’est pas la seule chose sur laquelle vous communiquez et pensez à bien mettre de l’avant les bénéfices clients, la transformation vécue, etc.

1/3 informations

Ici, on retourne dans les fameux souliers de notre persona. Que veut-il savoir ?

Il est donc question d’offrir du contenu à valeur ajoutée.

Répondez aux interrogations, aux doutes.

1/3 émotions

N’oubliez pas de toucher le cœur des gens en humanisant vos communications. Pensez à intégrer le storytelling dans vos messages. Mettez de l’avant vos valeurs et votre équipe, si vous en avez une.

 

Appel à l’action

À la fin de vos messages, n’oubliez pas d’inclure un appel à l’action (CTA).

Que voulez-vous que les lecteurs de votre publication fassent maintenant? Une visite sur votre site web, peut-être? Un appel, une inscription à un événement? La lecture d’un article de blogue?

L’appel à l’action peut aussi être du niveau de l’interaction. On pourrait vouloir que les gens partagent la publication, la commente, etc.

Par contre, attention! Les algorithmes n’aiment pas qu’on dicte des mots ou des phrases trop directes. Évitez les formulations telles que : « Partage cette publication sur ton mur » ou « Clique sur j’aime ».

Soyez donc plus créatif (et discret). Si vous cherchez à avoir des commentaires, utilisez plutôt, par exemple : « Est-ce que vous avez déjà vécu une situation similaire? On aimerait en savoir plus. Expliquez-nous comment cela est arrivé et surtout ce qui aurait pu être fait. »

À vous de choisir votre contenu et de diriger votre audience au bon endroit. Donnez-lui le goût de passer à l’action!

Dialogue et communication bidirectionnelle

Comme mentionné plus haut, les réseaux sociaux sont avant tout un accès direct à votre marché, votre public cible. Il faut donc mettre à profit cet élément et s’engager dans un dialogue avec notre communauté. Pensez communication bidirectionnelle plutôt que monologue.

Comment déjouer l’algorithme? 

C’est LA question que tout le monde se pose. Le fameux algorithme!

On veut savoir comment le déjouer et obtenir de meilleurs résultats en termes de portée organique.

C’est vrai que cette dernière est en chute libre sur beaucoup de plateformes. Et, bien sûr, on comprend la frustration vécue.

Mais il reste qu’il n’y a pas de formule magique… outre créer du bon contenu et publier de manière constante!

L’engagement

Les premières minutes suivant une publication sont cruciales. C’est à ce moment que l’algorithme va juger de la pertinence de ce que vous venez de mettre en ligne. Si le contenu en question plait à vos abonnés, il poussera alors le tout à plus de gens, et ainsi de suite.

Donc, on veut rapidement générer de l’engagement. C’est-à-dire qu’on désire que nos abonnés réagissent avec les j’aime, j’adore, etc. On veut des clics et que nos abonnés lisent le contenu de notre publication. Mais, ce que l’on cherche par-dessus tout, c’est d’avoir des commentaires et des partages! Ces derniers ont en effet plus de poids dans l’algorithme, car toute interaction n’a pas la même valeur.

Il faudra donc composer du texte et présenter du contenu qui plaira à vos abonnés, tout en favorisant les longs commentaires et les partages.

La constance

Au niveau du rythme de publication, la constance est très importante.

Ne publiez pas intensivement pendant une période, pour disparaître ensuite!

Soyez régulier. Assurez-vous de trouver une fréquence que vous serez capable de maintenir dans le temps. Et n’hésitez pas à profiter des périodes créatives pour prendre de l’avance et rédiger du contenu en amont! Votre meilleur ami : un calendrier éditorial. Celui-ci vous permettra de mieux planifier vos publications.

En conclusion, la persévérance c’est la clé! Il n’y a pas de formule magique ou de solution « one size fit all ». Il faut accepter de tester et de s’ajuster au niveau de sa stratégie.

Vous avez besoin d’un coup de main pour mettre le tout en place? Prenez rendez-vous avec moi ici pour une consultation.

Auteure : Myriam Forest

Les 5 mins marketing des Talents M est un projet réalisé en partenariat avec Justin Agbohou et Sophie Deleuze tous deux membres des Talents M et cofondateurs de  YouPartner.

Pour découvrir les prochaines vidéos, abonnez-vous à notre chaine ou inscrivez-vous à notre infolettre!